FORMATION SUR LA RÉPONSE AU COVID 19 ET DISTRIBUTION DE KITS D’HYGIÈNE ET DE MATÉRIAUX DE LAVAGE DES MAINS À QUATRE DISTRICTS FRONTALIERS EN SIERRA LEONE

Don de kits d’hygiène et de matériel de lavage des mains, par l;UFM / Port Loko

Du 11 au 14 mai 2020, un atelier de formation des Unités Conjointes de Sécurité des Frontières et de Restauration de la Confiance (UCSFRC) s’est tenu dans les districts frontaliers ciblés de la Sierra Leone / Guinée et de la Sierra Leone / Libéria, à savoir les districts de Kambia et Pujehun d’une part, et ceux de Kono et Porto Loko d’autre part. Cette activité sur le renforcement des communautés frontalières et des structures d’alerte rapide pour soutenir la réponse à la pandémie de COVID 19 en Sierra Leone a été mise en œuvre conjointement par l’Office National de Sécurité (ONS), la Commission indépendante des plaintes contre la police (IPCB) et l’Union du Fleuve Mano (UFM), avec l’appui technique et financier du PNUD.

Les participants observent la distanciation sociale à Jendema

Cette mission a mobilisé près de 133 personnes des communautés frontalières, des policiers, des soldats et des officiers paramilitaires résidant et / ou travaillant dans les districts de Kambia, Port Loko, Pujehun et Kono.

Cette activité s’est déroulée en deux phases dans les quatre districts. La première phase a été la formation pour renforcer les capacités des populations cibles et la deuxième phase a été le don de kits d’hygiène et de lavage des mains aux unités conjointes des frontières. Initiatives bien accueillie par les bénéficiaires. En réaction, le chef suprême, Bai Farma Bubu Ngak 1V de Magbema (district de Kambia) a déclaré: «Je suis très heureux, aujourd’hui, en partant de cet endroit, j’ai appris plus et je sais comment communiquer avec ma communauté à propos de la maladie. Je suis suffisamment fortifié pour empêcher la propagation de la pandémie dans ma communauté. » Un sentiment similaire a été partagé par les participants des quatre districts frontaliers.

Réaction d’un participant lors de la formation / Kambia ville

La formation a mis l’accent sur la mise en place d’un mécanisme d’alerte précoce et de réponse rapide parmi la population pour être en mesure de résoudre les défis locaux en utilisant des initiatives locales; partager des informations et des connaissances sur des questions qui peuvent directement ou autrement conduire à une tendance à saper l’autorité; accroître les connaissances (grâce à la formation et au matériel IEC) et renforcer les structures communautaires existantes pour soutenir le relais des informations vers les districts ou les structures communautaires dans la réponse au COVID 19. L’Union du Fleuve Mano et ses partenaires ont fait diverses présentations qui ont permis de nombreuses interactions avec les participants, allant de la prévention et du contrôle de COVID 19, à la gestion des cas suspects ou prouvés par l’armée et d’autres appareils de sécurité. À la fin des sessions de formation, les participants ont noté l’importance de la formation et l’amélioration de leur niveau de connaissance sur COVID 19. À Port Loko, M. Bangura, qui représentait le chef suprême de la chefferie de Bakehloko (Port Loko) a noté que: ‘’Lorsque les gens sont plus conscients, ils sauront comment réagir et comment interagir. ‘’.

La deuxième phase de cette activité a été la remise de kits d’hygiène et de matériaux de lavage des mains par l’Union du Fleuve Mano aux unités conjointes des frontières de Jendema et de Gbalamuya; et les communautés de Pujehun et Koidu.Il convient de souligner que ce don est stratégique dans cette lutte contre le COVID-19, car il contribue grandement à réduire le taux de propagation de la maladie. Ce dispositive est recommandé par l’Organisation Mondiale de la santé et adopté par le gouvernement de la République de Sierra Leone , comme mesure préventive clé. Au cours de la cérémonie de remise des kits à Port Loko, l’un des beneficiaires, M. Stephen Tucker, Officier Superieur de Police: a déclaré: «Je tiens à remercier l’Union du Fleuve Mano pour avoir fait don de cette installation aux communautés. En fait, nous avons un grave problème. Le problème du lavage des mains. Notre population ne croit toujours pas qu’il devrait se laver les mains. L’installation sera placée au marché, où les gens qui viennent au marché peuvent en faire un usage maximal. Nous savons une chose, nous avancerons dans cette lutte contre le coronavirus et nous la gagnerons. Très bientôt, le coronavirus appartiendra au passé. »

Réception de kits d’hygiène et de matériel de lavage des mains / Communauté frontalière de Jendema

L’UFM a identifié 30 Unités Conjointes de Sécurité des Frontières et de Restauration de la Confiance (UCSFRC) où un soutien similaire sera apporté dans la lutte contre la pandémie. Le don de ces matériaux aux unités des frontières a été rendu possible grâce au soutien du PNUD qui, en novembre 2019, a signé un protocole d’accord avec l’UFM. Cette initiative de l’UFM reflète son engagement envers le gouvernement de la Sierra Leone dans la riposte contre COVID19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram