RESTRUCTURATION DE PERSIF / CÉRÉMONIE DE SIGNATURE D’UN PROTOCOLE D’ACCORD ENTRE L’UFM ET LE MINISTÈRE DES FINANCES DE LA REPUBLIQUE DE SIERRA LEONE

Le mercredi 13 février 2020, le gouvernement de la République de Sierra Leone, représenté par le Ministre des Finances et le Secrétariat de l’Union du Fleuve Mano, représenté par la Secrétaire Générale, ont signé un protocole d’accord relatif au Projet du fonds d’investissement social de  relance post-Ebola (PERSIF); en présence de représentants de la BAD et du Ministre des Affaires Sociales de la Sierra Leone.     

Le projet sous régional est financé par la Banque Africaine de Développement, pour un montant total de 12,4 millions de dollars américains. Il sera mis en œuvre par la Sierra Leone et la Guinée en vue de soutenir la reprise socio-économique des communautés touchées par Ebola , avec un accent particulier sur les femmes, les filles, les orphelins et les enfants vulnérables (OEV), à travers la mise en place et l’utilisation quotidienne d’un fonds d’investissement social aux niveaux régional que national et la restauration des services sociaux de base et la relance des opportunités économiques locales.     

Ce projet devait être mis en œuvre immédiatement après l’épidémie d’Ebola en 2016, mais a été retardé en raison de certaines difficultés techniques.

Dans son discours d’ouverture, Madame Baindu Dassama – Kamara, Ministre des Affaires Sociales , s’est félicitée de la réactivation du projet.  Elle a déclaré que la signature de ce Protocole d’ Accord montre la volonté des équipes à entrer en action surtout que l’Unité de coordination du projet a déjà été créée.  Elle a conclu en disant ” nous espérons que ce projet ne démarrera pas seulement, il fonctionnera pour le bien-être de nos populations qui ont été fortement affectées par EBOLA “.        

La spécialiste Programme Pays de la BAD, Mme. Felicitas Atanga, a remercié le gouvernement de la Sierra Leone d’avoir facilité la signature du protocole d’accord, et d’ajouter que c’était l’une des conditions pour le décaissement des fonds. Elle a encouragé le Ministre des Finances à nommer le président du Comité de Pilotage pour que les fonds soient débloqués conformément au plan de mise en œuvre du projet. 

Amb. Mme Medina A. Wesseh, Secrétaire Générale de l’Union du Fleuve Mano, s’est dite satisfaite d’avoir atteint ce point. Elle a déclaré être reconnaissante que le projet soit revenu sur la bonne voie et avec des rôles et des responsabilités clairement définis. Elle a expliqué que deux des États membres de l’UFM: la Sierra Leone et la Guinée mettront en œuvre ce projet, tandis que le Secrétariat de l’UFM coordonnera et suivra sa mise en œuvre. Le Secrétaire Général a conclu en affirmant l’engagement de l’UFM à travailler avec toutes les parties prenantes pour faire de ce projet un succès.    

Le Ministre des Finances, M. Jacob Jusu Saffa, a remercié la Banque Africaine de Développement pour avoir réactivé ce projet et a également remercié l’UFM et le Ministère des Affaires Sociales pour leur rôle de coordination. Il a souligné que l’argent n’est pas destiné à la BAD ou à l’UFM mais aux citoyens de la Sierra Leone. Il a recommandé que l’argent soit judicieusement utilisé aux fins prévues. Il a encouragé les agences d’exécution à se conformer aux règles et règlements de la Banque. Il a souligné qu’ « aucun changement ne doit être apporté au projet sans l’engagement de la BAD par le biais du ministère des Finances ».

Le point culminant de cette cérémonie a été la signature du protocole d’accord par le Ministre des Finances et la Secrétaire Générale de l’UFM

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *