RÉUNION DE PLANIFICATION DE HAUT NIVEAU UFM-NU POUR RENFORCER LE PARTENARIAT

Le Secrétariat de l’Union du Fleuve Mano (UFM) et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) ont organisé une réunion de haut niveau de deux jours à Dakar, au Sénégal, du 13 au 14 janvier 2021.

L’objectif de la réunion était de revoir leur plan de travail conjoint (2020-2021) et d’évaluer son état de mise en œuvre dans le contexte de la pandémie COVID 19 et ses impacts sur les États membres de l’Union du Fleuve Mano. Cette réunion a également permis des échanges avec la CEDEAO et les bureaux des coordonnateurs résidents des Nations Unies sur les récentes élections en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Libéria.

La réunion de haut niveau a été suivie par l’Ambassadrice Medina A. Wesseh, Secrétaire générale de l’UFM, Dr Mohamed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies (RSSG) pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, un représentant de la CEDEAO, le représentant régional du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, les coordonnateurs résidents des Nations Unies de la Guinée, de la Sierra Leone, du Libéria et de la Côte d’Ivoire, le coordonnateur régional principal du bureau de la DCO à Dakar, et les conseillers des Nations Unies pour la paix et le développement des États membres de l’UFM.

La réunion a noté avec satisfaction qu’en dépit de la pandémie de COVID-19, le calendrier électoral prévu dans les pays concernés a été généralement respecté. Les participants ont néanmoins déploré les violences électorales enregistrées dans certains Etats membres de la sous-région MRU. La pandémie du COVID-19 a également été identifiée comme une contrainte importante à la mise en œuvre du plan de travail conjoint UFM-UNOWAS.

Les participants se sont félicités de l’approche conjointe impliquant la CEDEAO, l’UFM, les partenaires au développement et les Nations Unies, qui a contribué à apaiser les tensions dans les États membres de l’UFM et ont exprimé leur inquiétude face aux tensions sociales inhérentes à la sous-région tout en appelant à la poursuite du dialogue et de la consultation pour résoudre sources de tension. À cet égard, la réunion a noté avec satisfaction que la réconciliation nationale et la cohésion sociale figuraient parmi les principales priorités des États membres. Compte tenu de ce qui précède, et après avoir dûment examiné les questions discutées, la réunion a résolu comme suit :

  • Accroître le plaidoyer auprès des gouvernements des États membres pour la réouverture des frontières, tout en les aidant à briser et arrêter la recrudescence du COVID 19 dans la sous-région ;
  • Favoriser la cohésion sociale dans les communautés frontalières en renforçant les capacités des Unités Conjointes de Sécuritédes Frontières et de Restauration de la Confiance (UCSFRC) grâce à la formation et au développement des infrastructures;
  • Renforcer la collaboration et le partage d’expériences entre les organes de gestion des élections dans les États membres de l’UFM en vue d’établir un solide réseau sous-régional ;
  • Créer une plate-forme pour un plaidoyer accru sur les questions de droits de l’homme, les questions liées à l’autonomisation des femmes et des jeunes et la participation accrue des femmes à la gouvernance ; et la promotion du commerce transfrontalier ;
  • Évaluer la stratégie transfrontalière UFM et développer un manuel de formation sur la gestion des frontières.

Les participants se sont déclarés satisfaits des points communs des propositions des États membres et de la convergence de vues sur toutes les questions et préoccupations soulevées et ont été satisfaits de l’esprit de compréhension mutuelle et de cordialité qui a prévalu tout au long de leurs délibérations. Ils ont en outre souligné la nécessité de rouvrir les frontières tout en s’engageant à redoubler d’efforts pour faire face à la recrudescence des infections au COVID 19 dans la sous-région.

Les participants ont remercié le gouvernement du Sénégal, le Secrétariat de l’UFM et l’UNOWAS pour la réunion bien organisée et les efforts déployés pour en assurer le succès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram