VALIDATION TECHNIQUE DU PLAN STRATEGIQUE QUINQUENNALE (2021-2025) DE L’UNION DU FLEUVE MANO (UFM)

ATELIER DE VALIDATION TECHNIQUE DU PLAN STRATEGIQUE QUINQUENNALE (2021-2025) DE L’UNION DU FLEUVE MANO (UFM) PAR DES EXPERTS DES ÉTATS MEMBRES.

L’UFM, avec le soutien de l’USAID / WA BICC (Biodiversité et Changement Climatique en Afrique de l’Ouest a organisé un atelier relatif à la validation de son projet de plan Stratégique quinquennal 2021-2025 les 4 et 5 Février 2020, à Atlantic Hotel Lumley – Freetown, Sierra Leone.

 

L’objectif de l’atelier était d’examiner et valider le plan stratégique quinquennal de l’UFM. 

Ont pris à cette rencontre 35 participants, dont les experts de la Commission Technique Administration et Finance (C-TAF) de l’UFM, des experts de WA BICC, les exécutifs, les professionnels et les 3 coordonnateurs résidents de l’Union du Fleuve Mano.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par 3 allocutions successivement prononcé par :

Le Conseiller Politique principal de WA BiCC, Dr Adewale Adeleke ; Le président de la C-TAF, M. Alpha Ousmane Camara ; S. E Amb. Mme Medina Wesseh, Secrétaire Générale de l’UFM qui présidait la réunion.

Dans son intervention, Dr Adeleke a déclaré que c’était un honneur pour lui de participer à cet atelier d’élaboration du nouveau Plan Stratégique de l’UFM. Il a exhorté tous les délégués à revoir le document de manière critique et à fournir des recommandations pertinentes. Il a conclu en déclarant que WA BiCC continuera de travailler en étroite collaboration avec l’UFM pour la mise en œuvre de ce Plan.

  1. Camara Alpha Ousmane le président de la C-TAF a également souligné l’importance de cet atelier et a déclaré que l’élaboration du nouveau Plan stratégique marque l’engagement de l’UFM dans la poursuite de son mandat.

En ce qui concerne la Secrétaire Générale, Amb . Mme Wesseh, a souhaité la bienvenue à tous les participants. Elle a souligné que ce nouveau plan stratégique prend en considération les nouvelles évolutions survenues dans notre région dans notre sous-région; il s’appuie sur les valeurs fondamentales de l’UFM pour faciliter l’intégration régionale et économique des Etats membres et, promouvoir la paix, la sécurité et le développement social. Selon elle ce nouveau plan devrait donner au Secrétariat des orientations spécifiques, en identifiant des axes clés d’interventions 

Elle a enfin affirmé que le document qui sera soumis à validation ce jour sera ensuite soumis au Conseil des Ministres de l’Union pour approbation puis au sommet des Chefs d’État pour adoption. Elle a ensuite officiellement déclaré l’atelier ouvert.

L’atelier s’est articule autour des points ci-après :  :

  • Rappel de la feuille de route du plan stratégique
  • Opportunités et défis de la sous-région pour le déploiement du Plan stratégique
  • Présentation de la vision, la mission et les principes directeurs
  • Présentation des 4 piliers du plan stratégique à savoir:

¨Pilier 1: Développement économique et intégration régionale      

¨Pilier 2: Paix, sécurité et gouvernance démocratique et      

¨Pilier 3: Santé et développement social.        

¨Pilier 4: Développement institutionnel      

Présentation sur l’administration et les finances         

Présentation du plan d’action         

Les présentations faites au cours des travaux ont été suivi de débats et, des commentaires et observations ont été faits pour améliorer la qualité du document. 

Au terme des travaux, les experts ont validé les projets de plan stratégique et de plan d’action sous réserve des observations faites.

La cérémonie de clôture a été principalement marquée par l’intervention de la Secrétaire Générale qui a remercié tous les participants pour les délibérations fructueuses et le succès de l’atelier. Elle a ensuite rassuré qu’elle veillera à ce que les commentaires et observations formulés soient pris en compte dans la version finale du document. Elle a remercié WABiCC en faisant particulièrement référence à la consultante Mme Laurie Manderino et au Conseiller Spécial, M. Patrick Pedia pour leur engagement et attend avec impatience l’élaboration des documents restants, à savoir les stratégies de Suivi Evaluation, de communication et de mobilisation des ressources.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *